Category Archives: livres

Review/Revu: Ne Lache Pas Ma Main, Michel BUSSI

Ne lâche pas ma mainNe lâche pas ma main by Michel Bussi
My rating: 4 of 5 stars

Busssi shows us a world within another world ; that of people of color and the prejudices which the tourists do not see. He describes the island so well that you feel as if you were there, and finishes with a final word so moving it demands thought, and even an immediate re-read. (Also may go well with Black Feminist Thought: Knowledge, Consciousness, and the Politics of Empowerment, many thanks to Ruth for her review: https://www.goodreads.com/review/show….

Shira HoloceneHuman Era Destinie
24 August, 12015 HE

BUSSI nous montre le monde dans un autre monde, celle de gens de couleur et les préjuges invisibles aux touristes. Il décrit l’île si bien qu’on se sent la-ba même, et fini la dernier mot si jaillissant qu’on ne peut pas s’arrêter de y penser, et même le relire tout de suite.

24,8,12 015 èH( ère Holocène ou ère Humaine)
ShiraDest

View all my reviews

Pourquoi je hais l’indifférence Gramsci, Antonio

(English below…)

Même s’il écrivait in 1917, plusieurs pages m’ont frappé

comment toujours pertinentes aujourd’hui:

P. 34: Fable d’Ésope “L’aigle, le laie et la chatte”

P. 35 “le comprendre pour tenter de le modifier.”

et “La colère, instrument des puissants, arme des faibles”

P. 38 Il faut:

1. Sentir l’indignation (pour l’injustice)

2. Penser aux causes fondamentales, et

3. Imaginer les solutions

P. 55 “L’indifférence … les décourage jusqu’à les faire

renoncer parfois à leur entreprise héroïque.”

P. 196 “Trois années de guerre… Nous voyons des hommes …

là où hier nous ne voyions que des états ou des individus

représentatifs.”

P. 200 “Nous avançons par intuitions plus que par

raisonnements;” Oui, ça fait difficile coordonner les efforts.

P. 204 Est-ce que c’est vrai: oublier les mots -> oublier

les choses?

Des Pages 110-112, Gramsci faisait l’éloge d’un roman par

H.G. Wells, chose qui m’encourage. Malgré mes usages des

travaux de Gramsci dans ma thèse et dans ma vie perso, je

m’avais demandé, en lisant ce livre, comme puis j’apprendre

inspirer les gens d’aider aux autrui atteindre leur plein

potentielle au lieu de railler contre eux qui n’aident pas.

English:

Though he wrote in 1917, several pages struck me as

still relevant today:

P. 34 (Aesop’s fable),

P. 35 (understand to convince),

P. 38 (Feel, Think and Imagine),

P: 55 (indifference discourages great projects),

P. 196 (how WWI -> feeling in addition to abstract thought),

P. 204 Does forgetting words -> forgetting events?

From pages 110-112, Gramsci praises a novel by H. G.

Wells, and from that, I take heart. Despite my use of

Gramsci’s work in my thesis and in my personal life, while I

was reading this book, I found myself wondering how I could

learn to inspire people to help others reach their full

potential, rather than rail against those who harm others.

ShiraDest,

Bretagne,

8,8,12015 ère Holocène/Human Era

Blackout: Demain il sera trop tard (short review: ShiraDestinie JonesLANDRAC: English, French)

Read from July 10 to 17, 2015
Blackout est un thriller qui donne un vision des sombres possibilités mais aussi qu’inspire l’espoir. Le réalisme effrayant du comportement humain est visible, mais la coopération et aussi visible. Pourtant, je ne voudrais jamais prendre un ascenseur autre fois !

Blackout is a thriller that gives a vision of terrible possibilities, but also inspires hope. The frightening reality of human behavior, but also of cooperation, are both visibme. Still, I hope never to take an elevator again!

Shira “Holocene/Human Era” Destinie Jones LANDRAC
July, 12015 HE